Présentation

  • : www.lesenfantsdepierrevert.com
  • www.lesenfantsdepierrevert.com
  • : organiser des loisirs et proposer des séjours de vacances à des enfants et adolescents particulièrement issus d’un milieu social défavorisé.

La veillée

 

 

Reseaux sociaux

Logo-Twitter-3Logo-mailflickr

17 avril 2020 5 17 /04 /avril /2020 10:39

PHOTO DU JOUR

 

CHANT DU JOUR

 

Partager cet article

Repost0
Published by jeunesse&avenir
10 avril 2020 5 10 /04 /avril /2020 15:16

Manosque : Toutes Aures n'aura pas sa messe pour Pâques

 

Ce n'est pas une surprise mais en raison de l'épidémie de coronavirus et de ms mesures de confinement, aucune messe ne sera célébrée à la chapelle de Toutes Aures pour le lundi de Pâques. Dans un bref communiqué transmis à notre rédaction, "Les amis de Sant Brancaï souhaitent à tous les Manosquins une bonne journée Pascale et un confinement si possible, dans l'allégresse."

C'est une entorse à la tradition de cette chapelle située sur la colline de Toutes Aures qui signifie "à tous les vents". Toutes Aures faisait partie des quatres villages que comptait Manosque voilà plusieurs siècles. Il y avait deux chapelles, une dédiée à Saint-Jacques qui a complètement disparue, l'autre à Notre-Dame de Toutes Aures. en 1217, les habitants quittent ce village pour descendre dans le bourg, la chapelle est en ruine. En 1422, sa restauration devient urgente. Durant la peste qui sévit dans la région en 1720, les Consuls firent vœu de relever la chapelle de ses ruines et d'y venir en procession le 21 novembre de chaque année. La porte d'entrée actuelle date de la même époque. On construit le porche qui précède la porte d'entrée en 1756.
En 1795, on répare les dégâts causés par la Révolution. En 1949, le syndicat d'initiative en fait l'acquisition et confit la chapelle aux Amis de Sant Brancaï qui se chargent de la restauration jusqu'en 2010. Elle devient propriété de la Ville de Manosque.

Depuis chaque année, la chapelle de Toutes Aures est un lieu de fête pour pâques où des centaines de personnes se retrouvent. Sans doute en 2021...

Partager cet article

Repost0
Published by jeunesse&avenir
21 mars 2020 6 21 /03 /mars /2020 15:05

 

Ce séjour, je ne vous le cache pas, a été un peu compliqué à mettre en place, manque de neige, manque d’animateurs…climat d’incertitude. Mais comme nous ne sommes pas du genre à baisser les bras, nous avons voulu y croire jusqu’au bout et l’expérience montre que l’on est toujours récompensé par sa persévérance.

Lorsque nous nous sommes retrouvés devant le stade Louis II, lundi à 8 h du matin, nous étions loin de nous douter de la tournure qu’allait prendre nos vies au retour. Nous étions heureux d’être là pour partager une semaine au grand air.  Parmi les enfants, beaucoup de petits nouveaux qui ne nous connaissaient pas. Comme il est difficile pour un enfant de quitter le nid familial pour se retrouver loin de chez lui, dans un endroit dépaysant entouré de personnes étrangères.  Et pourtant, je vous assure, la confiance s’est très vite établie, c’était comme si l’on se connaissait depuis toujours. Les plus grands ont aidé les plus petits, ils se sont montrés bienveillants, attentifs, je les remercie. Ce sont les enfants qui ont donné le tempo, nous sommes allés à leur rythme : pas de pression, nous sommes en vacances, nous sommes là pour nous faire plaisir.

Quand nous sommes arrivés, c’était l’été, la neige fondait à vue d’œil, puis le vent s’est levé, nous a apporté des nuages, les températures ont chuté et nous nous sommes de nouveau retrouvés en hiver, la neige est tombée c’était tout simplement beau. Nous étions bien, la légèreté du séjour a permis à chacun de prendre très vite ses repères. Au départ comme à chaque séjour, nous établissons des groupes de niveaux permettant à chacun d’évoluer à son rythme, mais très vite le groupe s’est montré homogène et même les débutants ont été capables de suivre les plus aboutis. Simplement parce qu’on ne leur avait rien imposé, parce qu’ils n’avaient pas d’obligation de résultat, simplement parce qu’on leur a démontré qu’on avait confiance en eux et qu’ils devaient se sentir bien. Une semaine ça passe trop vite, mais c’est toujours une belle expérience.

Quinze jours après notre retour, la DDJS nous envoyait un email pour nous avertir de la suspension de tous les séjours d’enfants. Aujourd’hui, chacun doit rester chez soi, on ne sait pas combien de temps va durer le confinement ; heureusement les souvenirs sont là pour nous faire voyager…

Nous espérons pouvoir retrouver vos enfants cet été à Pierrevert pour une nouvelle aventure au grand air.

Prenez soin de vous et de tous ceux que vous aimez. 

VALBERG HIVER 2020
VALBERG HIVER 2020
VALBERG HIVER 2020
VALBERG HIVER 2020
VALBERG HIVER 2020
VALBERG HIVER 2020
VALBERG HIVER 2020
VALBERG HIVER 2020
VALBERG HIVER 2020
VALBERG HIVER 2020
VALBERG HIVER 2020
VALBERG HIVER 2020
VALBERG HIVER 2020
VALBERG HIVER 2020
VALBERG HIVER 2020
VALBERG HIVER 2020
VALBERG HIVER 2020
VALBERG HIVER 2020
VALBERG HIVER 2020
VALBERG HIVER 2020

Partager cet article

Repost0
Published by jeunesse&avenir