Présentation

  • : www.lesenfantsdepierrevert.com
  • www.lesenfantsdepierrevert.com
  • : organiser des loisirs et proposer des séjours de vacances à des enfants et adolescents particulièrement issus d’un milieu social défavorisé.

La veillée

 

 

Reseaux sociaux

Logo-Twitter-3Logo-mailflickr

22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 07:49

La brigade verte

débroussaillage.128flo et laurent 

 

Samedi 19 juin, 6h30mn parking du jardin Exotique, la brigade verte des anciens de Pierrevert quitte Monaco, elle monte débroussailler les terrains de tentes, de jeux, et du marabout. Sont présents les infatigables Denis, Laurent, Steph,Flo et Guy un ami de Marc ,sans oublier Claude qui nous rejoindra sur place. Le terrible duo flo et Laurent est  de nouveau formé aie aie.. Il va y avoir du sport. Dans la voiture des ‘’ sages’’, Steph, Guy, Denis. Direction Saint-Maximin, puis les petits villages, Rians, Ginasservis, Vinon, et enfin Manosque puis Pierrevert, sont traversés. Nous avons admiré les champs de blé, maïs, tournesol,

les vergers de pommes,poires,prunes,pêches et nectarines .On était bien en Provence celle de jean Giono, frederic Mistral.

Arrivé à 9h15,surprise, sur la table de la cuisine un magnifique petit déjeuné nous attendait offert par Marc.9H30 les choses sérieuses commencent, sous les ‘’ordres de Denis’’ Guy part avec sa débroussailleuse du coté du marabout, Laurent et flo  direction terrain de Jeux, Steph avec les râteaux pour ratisser, Denis cisaille à la main va s’occuper de la haie .débroussaillage.127

10H ,Claude nous rejoint et se met de suite au travail, a noter la présence du volontaire Florent, le fils de Marc, qui lui aussi a rejoint ‘’la brigade’’.Et après 2h de travail et plusieurs allés/retours à la déchetterie municipale (l’herbe coupée est évacuée),Marc nous offre une collation bienvenue, pissaladière maison,rosé local.

Retour au travail, et après 3h de débroussaillage, le terrain de jeux est prés pour accueillir les colons .Et l’heure du repas a sonné, après un un apéro musclé, Marc nous a gâté ‘’un couscous royal’’ il ne manquait que le ‘’sidi Brahim’’ pour un sans faute. Au cours du repas le monde a été refait dans tous les sens, puis retour cette fois-ci au terrain des tentes, qui nous a donné beaucoup de mal peut-être a cause du repas ? Pendant-ce temps Claude et Florent ont installé les cages de foot sur le terrain de jeux. Et lors de notre dernier voyage à la déchetterie ‘’2 petits jeunes ‘’ont été ramené à la raison, ils n’ont pas vus qu’on était quatre.

16h, 3000m de terrain débroussaillé, d’herbe évacuée, le travail accompli, on pouvait rentrer chez-nous.

débroussaillage.137

              

 

Marc content d’avoir un terrain propre, c’est les ennuis avec la Mairie l'ONF et le PV (135€ )qui s’échappent.

Pour notre part nous avons passé une belle journée faite d’amitié grâce a une personne qui nous a réunis il y a 30 ans.

On espère seulement être plus la prochaine fois, car ce n’est pas le travail qui manque mais autour du bonne table et des copains …….

   L’amicale les anciens de Pierrevert.

  

 les photos ici  

ps:on a besoin de monde pour le 3 et 4 juillet

 

 

      débroussaillement obligatoire…

      pierrevert commune boisée

Nul ne peut ignorer ses obligations

Deux campagnes de sensibilisation (en

2002 pour la partie Nord et Est de Pierrevert, en 2008 pour le reste)

 au risque incendie et aux obligations de débroussaillement

ont été menées par l’ONF avec réunions publiques,diagnostics par propriété et courriers.La municipalité a complété par des rappels lors des réunions PPRIF, des communiqués aux médias,

dans le bulletin municipal, dans l’agenda distribué à tous les Pierreverdants, par la mise à disposition

de fascicules en mairie, etc.

En 2009, le Procureur de la République a ordonné à l’ONF une opération de contrôle et

verbalisation pour les obligations de débroussaillement sur une dizaine de communes à

risque du sud du département.

Après Manosque, Esparron, Villeneuve et Gréoux,l’ONF a lancé cette opération à Pierrevert le 26

janvier 2010.

Une vingtaine de personnes seulement sur les 4000 propriétés (sur 3 communes) déjà contrôlées ont

été verbalisées à ce jour, ce qui montre que la campagne de sensibilisation a porté et que

les habitants ont le sens des responsabilités.

Vérification du débroussaillement obligatoire par l’Office National des Forêts Si vous avez été

verbalisé par l’ONF

Si votre propriété a été verbalisée c’est qu’elle présentait un manquement aux obligations légales

de débroussaillement.

Au moins deux des critères ci-dessous ont été constatés en défaut sur votre propriété :

• élimination de la strate arbustive basse

• élimination des rémanents ou ligneux

morts

• mise à distance de 5 m des houppiers

(feuillage) d’arbres ou d’arbustes entre eux

• mise à distance de 3 m de la construction

de toute végétation ligneuse

• élagage des arbres de plus de 3m sur 30% de leur hauteur.

Ces critères doivent être satisfaits dans un rayon de 50 mètres autour de toutes les constructions et installations (ce qui peut vous

amener à intervenir sur une propriété voisine),

sur 10 mètres de part et d’autre des chemins

privés d’accès aux habitations et sur la totalité des

parcelles inscrites en zone U.

Il est autorisé de conserver un arbre, arbuste ou plante grimpante à moins de 3 mètres de la

construction si le houppier est distant du reste de la végétation de deux fois sa hauteur, avec

un minimum de 2 mètres. Les terrains agricoles,

oliveraies, vergers entretenus et cultivés font exception.

Pourquoi la Police municipale accompagne-t-elle l’ONF ?

La Police municipale n’est pas qualifiée légalement pour constater ces infractions.

Mais l’ONF travaille avec elle car :

• elle a une excellente connaissance du territoire et de ses habitants

 • elle est ainsi informée de problèmes liés aux débroussaillements

• et pourra par la suite prodiguer des conseils aux habitants

• elle peut suivre l’évolution des problèmes de débroussaillement et alerter l’ONF si elle juge nécessaire de procéder ultérieurement à de nouvelles verbalisations.

90% de la surface de Pierrevert concerné.

Pierrevert étant une commune très boisée à haut risque, le périmètre surveillé concerne toutes les parties

de la commune situées à moins de 200 m d’un massif forestier. n

Si chacun débroussaille chez lui, il participera à la sécurité de tous. Mais s’il ne le fait pas, il est un facteur de risque pour tous.

Références :

Code forestier,

art. L 322-3

et R 322-5-1.


débroussaillement obligatoire…

Qui est maître des PV ?

L’agent ONF qui verbalise est seul maître de son PV de 135 .

En cas de contestation, il faut suivre les indications portées sur le PV.

Le Maire n’a aucun pouvoir d’intervention dans ces processus. Mais il est responsable de l’application de cette loi. Si les travaux ne sont pas exécutés, il lui faudra procéder aux travaux d’office.

Ces contrôles non liés au PPRIF renforcent la prévention du risque d’incendie, ce qui demeure l’objectif

principal des habitants, des élus et de l’Etat. 

Sylviane Chaumont, maire

(avec Michel Ingrand - ONF)

16 mars 2010

S’il fallait le prouver...

Comme nombre d’entre nous, ce propriétaire av. Carbonnelle brûlait les feuilles de son jardin.

 Brise légère, sol humide. Pour des consignes de prudence mal respectées, il a mis le feu chez le voisin.

Résultat des courses : 6000 m2 « nettoyés » ; un propriétaire atterré (et verbalisé de 135 €) ;

5 engins lourds, 1 véhicule de commandement,

20 sapeurs-pompiers mobilisés, les brigades de Volx, Sainte-Tulle en alerte, car le feu progressait au

bord de la forêt. De quoi rappeler ses responsabilités au CIL qui s’est insurgé contre les PV dressés par l’ONF aux propriétaires qui n’avaient pas débroussaillé :

• oui le feu part des quartiers habités,

• oui le débroussaillement est nécessaire,

• oui le danger est important à Pierrevert,

• oui le PPRIF a ses raisons d’être.

• Non, madame le Maire ne fera pas sauter

- même si elle avait la possibilité - les PV

de ceux qui ont mal débroussaillé.

Nous déplorons que le CIL prenne la défense de contrevenants. Ils ne sont que 25 sur 4000

propriétaires inspectés sur 3 communes, et parmi eux des « Ciliens » , qui, pourtant, devraient montrer le bon exemple. L’actualité (inondations, incendies) démontre que la raison et le sens des responsabilités

sont du côté de ceux qui tiennent compte du principe de précaution.

Le fait qu’il n’y ait que 25 PV prouve en outre que l’information sur le débroussaillement

est bien passée, que l’ONF est souple, que les propriétaires agissent en citoyens, et ceci sans que nos paysages soient déforestés. 


 

 

 

Partager cet article

Repost0
Published by denis - dans la vie de l'association