Présentation

  • : www.lesenfantsdepierrevert.com
  • www.lesenfantsdepierrevert.com
  • : organiser des loisirs et proposer des séjours de vacances à des enfants et adolescents particulièrement issus d’un milieu social défavorisé.

La veillée

 

 

Reseaux sociaux

Logo-Twitter-3Logo-mailflickr

7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 08:06

Un jour dans la semaine

Le jeudi

Le jeudi c’est le jour du pique-nique, mais pour nous on appelle cela  ’le raid ’.

Dès le petit déjeuner pris, le camp se transformait en une véritable fourmilière

Tout le monde s’activait, sur la table de la cuisine, les moniteurs préparaient les sacs à dos, et nous on s’occupait des gourdes, et les plus malins en cachette de MARIUS prenaient un ballon, et même certain partait avec la guitare.

Mais un raide sans les deux gros ’ pains restaurent ’, la pastèque, et papier wc n’était pas un raid.

Quand l’heure du départ approchait, on choisissait notre itinéraire et après une dernière inspection de MARIUS on pouvait partir, fanion de notre équipe en tête.

Les  départs étaient espacés pour éviter de marcher en groupe, plusieurs destinations possibles : le pont de fer, la pinède, les foins, vers st-tulle, la ferme de Séguin, le long du RIOU, bref de quoi marcher, enfin nous étions seul avec notre moniteur, après un maximum de 5 km ,et plein d’aventures, il était l’heure de manger, et depuis des années de raids (et j’en ai fait) le repas n’a jamais changé :

  L’œuf dur, la tomate, la tranche de jambon, le samos ou baby bell, la fameuse pastèque, bien content enfin de s’en débarrasser. Après des activités faites sur place, on écrivait le compte-rendu de notre expédition, qui sera lue à la veillée du soir devant MARIUS et le reste du camp. Puis le moment était venu de rentrer et sur le chemin du retour souvent on était ‘’attaqué aux dunes ‘’ par une équipe qui voulait s’emparer de notre fanion, mais tout cela dans une bonne ambiance,  les moniteurs veillaient pour éviter ‘’ les dérapages’’.Et, souvent comme à son habitude MARIUS et la sœur JEAN-MICHELE nous attendaient sous le patio de la cuisine, et tout en nous questionnant, il nous disait bien entendu le fameux  ‘’ mettez le pull, vous êtes en nage’’.

Ensuite il fallait tout ranger, se rafraîchir, et bien entendu le peu de temps libre qu’il nous restait avant le repas du soir, était utilisé une fois de plus en match de foot.

Le soir à la veillée aux côtés de MARIUS, équipe par équipe sur notre petit bout de papier, on racontait notre ‘’raid ‘’ .

 



 

une équipe qui part en raid,les sacs à dos remplis,la guitare,pulls et chapeaux,et  la fameuse gourde,
le tout inspecté par "MARIUS"

Partager cet article

Repost0
Published by denis - dans La colonie